9 Juil

Libère-toi de tes croyances anciennes

Libère toi de tes croyances inutiles

Nos croyances sont autant de certitudes que nous avons sur le monde, sur la vie, sur nous-même, sur les autres.

Attention , je ne parle pas des croyances religieuses: chacun est libre de croire ce qu’il croit , y compris de ne croire en rien !

Les croyances dont je parle sont des « généralisations abusives » par exemple :

« Je pense que les hommes sont mauvais parce qu’ils détruisent la nature » est une croyance.

« Je n’y arriverai jamais parce que je suis nul(le) » est aussi une croyance

 

La caractéristique d’une croyance, c’est de penser qu’elle est vraie et que c’est la réalité.

Il y a des croyances utiles et des croyances désuètes, autrement dit celles qui nous portent et nous aident, et celles qui nous desservent .

Certaines sont de vieilles croyances que nous avons mis en place, très jeune, à la suite d’expériences agréables ou désagréables. Ces expériences sont stockées dans notre mémoire, comme dans une salle d’archives avec des étiquettes sur des dossiers divers.

On va dire qu’il y a les DOSSIERS NOIRS , top secrets, scellés à triple tour, avec de gros cadenas. Seul notre inconscient s’en souvient et il va falloir retrouver les clés, les codes et parfois même graisser la patte au gardien du seuil pour pouvoir y accéder.

Ensuite, il y a Les DOSSIERS ROUGES, dont on se souvient , mais considérés par notre conscient, comme « dangereux » à ouvrir, ils contiennent tout un tas d’affaires non classées !

Les DOSSIERS VERTS , plein de bon souvenirs , ou s’ils ne sont pas tout à fait bons, il y a toutes ces expériences qui furent parfois difficiles mais dont on s’est bien sorti.

Les dossier verts sont plein de RESSOURCES pour t’aider à te libérer .

FAUT-IL TOUJOURS ALLER CHERCHER LES DOSSIERS NOIRS OU RÉ-OUVRIR LES DOSSIERS ROUGES POUR SE LIBÉRER ? Oui et non ! Je t’en reparlerai dans l’article sur le passé.

Quels que soient ces dossiers, ils nous constituent aujourd’hui et nos croyances en font partie.

La plupart du temps elles nous « obligent » à sélectionner dans la réalité qui nous entoure , tous les faits qui vont les confirmer. Autrement dit , elles nous amènent à penser que nous avons bien raison de croire ce que l’on croit ou de penser ce que l’on pense, la preuve est là ! C’est plus facile de croire que nous avons raison.

Et si, a contrario, nous étions l’auteur, le créateur de ce qui nous arrive parce que justement, c’est ce que nous croyons ?

Pas facile d’accepter ça je te l’accorde, quand, il nous arrive des choses désagréables !
Mais, je ne dis rien d’autre qu’il est normal d’avoir un accident quand on roule en état d’ivresse.
Ou qu’il est normal de tomber malade quand on n’a pas suffisamment pris soin de soi. Ou qu’il est « normal » de tout perdre , à force d’avoir peur de manquer.

On peut s’entrainer et s’amuser à réfléchir, aussi, comme ça et se poser la question chaque fois qu’il m’arrive une tuile

  • En quoi, j’y suis pour quelque chose ?
  • Quelle est la croyance que je suis en train de confirmer ?

Te poser la question ne t’engage à rien d’autre que d’en apprendre un peu plus sur toi.

Bon courage pour affronter tes croyances et n’oublie pas de faire le tri entre celles qui te servent et celles qui te desservent aujourd’hui.

Claude