8 Juil

Le pouvoir de l’imagination

« Imagine »… vous souvenez-vous des paroles de la chanson de Paul Lennon ?  En mai 68… ( je vous parle d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaître…) on pouvait lire partout sur les murs des grandes villes  : « l’imagination au pouvoir ! ».

Sans l’imagination aucune des grandes inventions de l’humanité n’aurait vu le jour.

Jules Verne imagina les voyages sur la lune, au centre de la terre ou dans les profondeurs de la mer, bien avant que ce soit possible et réalisable à son époque.

Einstein formula la théorie de la relativité après l’avoir imaginée comme une réalité possible. idem pour Edison, Marconi, Graham Bell, Benjamin Franklin ou l’inventeur anonyme de la roue et , plus récemment les ordinateurs .

Nous disposons d’un pouvoir absolu que nous laissons souvent en jachère car tout se passe dans notre esprit avant de devenir notre « réalité ».

Autant l’utiliser de manière consciente avant qu’il n’opère à notre insu.Notre imagination est le vrai créateur de notre univers.La capacité de l’être humain pour se représenter des images est l’une de ses capacités les plus surprenantes.La création d’images dans notre cerveau est instantanée. Et cette capacité de créer des images est tellement extraordinaire, que nous pouvons “visualiser” des millions d’images en quelques secondes, ne serait-ce que dans les rêves.

Nous avons non seulement la capacité de voir un objet qui n’est pas là, mais aussi de visualiser très précisément sa taille, sa couleur, le regarder sous des angles différentes, changer sa forme totalement ou partiellement, modifier la lumière sous laquelle nous l’observons, la clarté, la brillance, son emplacement, rapprocher ou en éloigner l’image, le cibler ou le rendre flou.

Notre imagination est tellement riche qu’il nous arrive même qu’elle nous déborde et que parfois nous ne pouvons même plus la contrôler. C’est ce qui se produit quand nous nous faisons peur avec des images que nous inventons, ou que nous revoyons une scène qui nous a traumatisés.

Pourquoi ne pas utiliser ce pouvoir en Positif ? 

Si nous pouvons imaginer des objets matériels, mieux encore, nous pouvons créer en nous la sensation de liberté, de beauté, de tristesse ou de mélancolie « à la demande »  en revoyant ou en imaginant des situations que nous avons vécues ou que nous aimerions vivre.

Il suffit de le décider et déclencher le processus de notre imaginaire.

Parfois même, et c’est là que nous pouvons intervenir : nous n’avons même pas à le décider, un événement dans la réalité peut le déclencher tout seul.

La vue d’une personne peut déclencher le désir, ou la crainte. Il suffit que cette personne ressemble à quelqu’un que vous avez aimé ou à votre idéal ou qu’elle soit celle qui vous a fait souffrir.

Nous pouvons créer notre réalité

Le pouvoir de notre imagination est puissant et notre esprit, ne faisant pas la différence entre les images réelles et virtuelles, nous finissons pas croire que ce que nous imaginons est bien réel. Parfois c’est gênant, quand nous voyons le pire , mais ce serait bien utile pour imaginer le meilleur !

Pensez à un plat que vous aimez vraiment, Imaginez-vous entrain de le cuisiner avec précision, en oubliant aucun ingrédients, et pendant que vous imaginez sa cuisson, souvenez vous de son odeur, ensuite goûtez le , bien sûr ( sinon, ce n’était pas la peine de le fabriquer mentalement ! ) et bien votre cerveau va répondre exactement, comme si vous aviez ce plat devant vous. Vous allez saliver, peut-être même en sentir le goût à l’avance, bref, en avoir l’eau à la bouche comme s’il était là, devant vous. Si vous n’y arrivez pas, essayez donc avec le citron ! Ou bien imaginez le crissement d’une craie sur un tableau noir, ou d’un diamant sur une vitre… Alors ? vous sentez ? les frissons, l’acidité dans la bouche ? Non ?! alors, recommencez, imaginez encore !

Et sans imaginer, il suffit parfois de lire ou d’entendre un mot, un nom, pour déclencher en nous toute une série de sensations, lesquelles, à leur tout vont engendrer de nouvelles images chargées de sens ou d’émotions

Apprendre à contrôler nos pensées et notre imaginaire.

Il ne s’agit pas de le limiter ce potentiel de créativité mais de bidouiller nos images comme le ferait un réalisateur ou un monteur de film, de façon à favoriser l’imagination positive, celle qui nous fera du bien et maîtriser l’impact des images qui pourraient nous faire du mal, car ce que nous ressentons va prendre parfois nous envahir au point de nous empêcher de percevoir la réalité telle qu’elle est.

Notre état interne, nos états émotionnels vont dépendre de notre imagination :

Les actes et les comportements qui en découlent vont créer, dans la réalité, toutes les conditions pour que les situations que nous avons imaginées (agréables ou désagréables) se produisent. Et ce que nous avons imaginé peut devenir « notre réalité »

Imaginez donc ce que vous feriez si vous aviez la la maîtrise de ce pouvoir qui est déjà en vous ?!

Ne croyez surtout pas que ce pouvoir est réservé aux grands maîtres !

Nous pouvons faire advenir dans notre vie ce que nous voulons, et réaliser tous nos rêves. Il suffit d’y croire, avec l’intensité d’un laser.

Une petite pensée, est au départ comme un petit chemin dans la campagne, d’abord juste de l’herbe couchée sous vos pas … puis une voie de passage, puis une route et enfin , un autoroute ! Il suffit juste d’y passer, d’y repasser, ou plus exactement d’y penser et d’y repenser. Plus votre visualisation sera claire, concrète et précise, plus cela arrivera exactement comme vous l’avez désiré un jour.